Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

LA SEMAINE DES ANCIENS COMBATTANTS

 

Honorables sénateurs, je veux parler aujourd'hui des anciens combattants. Au Canada, nous honorons nos anciens combattants chaque année pendant la Semaine des anciens combattants, du 5 au 11 novembre. Pendant cette semaine, des centaines de cérémonies et d'événements sont organisés pour souligner les réalisations de nos anciens combattants et rendre hommage à ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie.

Le 11 novembre, jour du Souvenir, devrait être plus qu'un événement que l'on ressent, mais aussi un événement que l'on vit. J'exhorte tous les Canadiens à assister à une cérémonie, à se rendre à un cénotaphe ou à un monument et à porter un coquelicot avec fierté. J'exhorte tous les sénateurs à faire en sorte qu'aucun cénotaphe de leur région ne soit sans couronne le 11 novembre.

Nous, les sénateurs, avons une occasion unique de faire en sorte que tous les Canadiens sachent à quel point nous sommes reconnaissants à l'égard de nos anciens combattants. Ils ont été, et sont encore, des gens ordinaires qui ont fait des choses extraordinaires au nom de la liberté, de la démocratie et de la primauté du droit.

Il n'est pas ici question que du passé. Nous avons des exemples contemporains d'héroïsme. Le caporal-chef Byron Greff, un jeune soldat de l'Alberta, a perdu la vie en Afghanistan la fin de semaine dernière au cours d'une mission d'entraînement. La semaine dernière, lors d'une mission au Nunavut, nous avons perdu un membre de notre extraordinaire unité de recherche et de sauvetage, le sergent Janick Gilbert.

Nos soldats et nos anciens combattants sont une source de fierté. Ils se sont exposés ou s'exposent constamment au danger sans nous poser de question et sans se demander quelles valeurs notre pays défend.

Honorables sénateurs, tous ensemble, rendons hommage à nos anciens combattants. Qu'aucun cénotaphe ne soit sans couronne le 11 novembre. Ils sont morts pour nous, pour leur foyer, pour leur famille et pour leurs amis. Ils sont morts pour le Canada. Nous ne les oublierons jamais.