Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

PROJET DE LOI C-14 : AIDE MEDICALE A MOURIR (TROISIEME LECTURE)

Honorables collègues, j'avais préparé un discours, mais presque tout ce que j'avais l'intention de dire a déjà été mentionné par d'autres sénateurs, qui se sont exprimés avec beaucoup plus d'éloquence que je ne pourrais le faire.

Le projet de loi C-14 est la mesure législative la plus importante qui a été étudiée dans cette enceinte. Il s'agit littéralement d'une question de vie ou de mort. C'est un enjeu qui nous interpelle, car il englobe bon nombre de nos convictions les plus profondes et de nos hypothèses au sujet du vieillissement, de la primauté du droit et du droit de mourir dans le confort et la dignité.

Je suis très reconnaissante envers tous les sénateurs qui ont pris la parole à ce sujet, car ils ont tenu des propos très sages.

Je vais appuyer la version amendée du projet de loi.

Honorables sénateurs, je vous demande de ne pas imposer vos propres convictions aux personnes qui souhaitent avoir cette possibilité. Je vous demande de les respecter et de leur donner le choix. Je vous demande de faire preuve de compassion et de vous mettre un peu dans leur peau avant de les juger.

Merci beaucoup.